La faute au silence, de David Goudreault

 

Valérie Lessard, 3 juin 2014
Le Droit (Gatineau/Ottawa)

Il y a bien peu de silences sur cette galette du slameur, auteur, compositeur et interprète.

Premier Québécois à remporter la Coupe du monde de poésie, à Paris, en 2011, ce travailleur social de formation propose des textes denses, percutants, touchants : charge contre l'armée, dénonciation de l'intimidation et de l'indifférence, poignante remise en question d'un avortement, regard sur la classe moyenne, etc. Des textes pertinents, auxquels il faut tendre une oreille attentive pour en savourer les nuances.

Alors que les arrangements ancrés dans l'urgence de dire, de Droit devant (où l'on peut entendre une célèbre réplique de Pierre Lambert !) étourdissent presque, ceux des pièces plus « amoureuses » rappellent les ambiances de Grand Corps Malade (qui mêle d'ailleurs sa voix à la sienne sur Juste de la poésie).

Vidéo promotionnelle La faute au silence

Télécharger La faute au silence: http://smarturl.it/LaFauteauSilence

Album disponible dès maintenant en pré-commande sur iTunes. Acheter l'album dès maintenant et obtenez la chanson bonus 100 Titres

Sortie officielle: 29 Avril 2014

www.davidgoudreault.org

Production David Goudreault et Vega Musique
Gérance et spectacles: www.tryskell.com
Réalisation: Jipé Dalpé
Direction artistique: Gaële

Record label: www.vegamusique.com

Goudreault en duo avec Grand Corps Malade

Le slameur d'origine trifluvienne David Goudreault mettra le cap sur Paris cet automne, autour du 20 novembre, pour aller y enregistrer une nouvelle chanson en compagnie du populaire artiste français Grand Corps Malade, pièce qui se retrouvera sur son troisième album dont la sortie est prévue au printemps 2014.

Cette pièce, intitulée Juste de la poésie, vante les vertus de cet art et a été coécrite par les deux slameurs. Goudreault, qui a déjà eu l'occasion de faire les premières parties de Grand Corps Malade au Québec et d'animer une soirée avec lui, est toujours demeuré en contact avec l'artiste et lui a simplement demandé sa collaboration pour une pièce de son prochain album. «Et à ma grande joie, il a accepté de le faire gracieusement...», se réjouit M. Goudreault. «C'est vraiment un cadeau que la vie me fait, et que lui me fait aussi.»

C'est en compagnie des artistes Jipé Dalpé et Gaële, qui seront respectivement réalisateur et directrice artistique de son prochain album, que David Goudreault se rendra sur place en novembre. Actuellement, les négociations sont en cours avec une maison de disques québécoise en laquelle le poète fonde de beaux espoirs, lui qui a diffusé ses deux premiers albums de manière indépendante.

«Ça regarde très bien. J'ai l'impression que le contrat va se signer dans les jours ou les semaines qui viennent», dit-il. Le lancement de son nouvel album se fera à la fois en France et au Québec, autour de la fin mars ou du début avril 2014, prévoit David Goudreault, qui compte d'ailleurs effectuer un lancement-spectacle à Trois-Rivières pour l'occasion. Ceci dit, il sera aussi de retour dans sa ville d'origine au cours des prochaines semaines puisqu'il sera l'un des invités du Festival international de poésie de Trois-Rivières. Il ne sera toutefois pas question de musique cette fois, mais de lectures et de performances poétiques.

Tiré d'un article de Linda Corbo du Nouvelliste de Trois-Rivières

Syndicate content